Le blog de MEL, un exemple à suivre ?

December 5, 2005 at 5:34 pm | Posted in Blogs de dirigeants d'entreprises, Michel-Edouard Leclerc et son blog | 6 Comments

De plus en plus de chefs d’entreprise francophones se mettent au blog. Et quand ils citent un modèle, c’est généralement celui de Michel-Edouard Leclerc. De ce point de vue, le billet publié hier par Pascal Rossini sur son blog est tout à fait significatif.

Fondateur et CEO d’Ads-Click, société qui propose une solution de liens sponsorisés en marque blanche (utilisée par exemple par Wanadoo), il a récemment ouvert son blog. Le billet qui nous intéresse ici commence de cette façon :

Un de mes proches amis, encore attaché aux anciens modèles de communication, me faisait remarquer que le contenu de mon blog pourrait nuire selon les cas à la communication qui gravite autour de mon entreprise ADS-click.

Pascal Rossini justifie sa démarche en faisant référence à l’expérience du blog de Michel-Edouard Leclerc, qu’il érige en modèle du genre.

Le meilleur exemple, même si je ne partage pas toutes ses analyses est le blog de Michel Edouard Leclerc , CEO des Centres Leclerc, formidablement efficace et très bien réalisé.

Le blog suppose pour un chef d’entreprise de s’affranchir de toute langue de bois et d’accepter la critique publique et Pascal Rossini pense que c’est là une façon de soigner l’image de son entreprise.

Voilà pourquoi je vais continuer à diffuser du contenu sur mon blog sans utiliser la langue de bois parce que je dois soigner mon image et celle de ma société.

Dans cette citation, comme dans l’exemple revendiqué de MEL, on a également confirmation que le “vrai” blog de chef d’entreprise est un outil qui tend à confondre la personne et l’institution : il est vecteur d’image à la fois pour l’auteur et pour son entreprise. Toute la question est de savoir quels sont les ingrédients susceptibles de faire de ce mélange des genres une expérience réussie en matière de communication…

Advertisements

6 Comments »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Je crois que vous aurez toujours une certaine langue de bois dans le contenu d’un blog “de patron” ou d’entreprise parce qu’un dirigeant ne peut prendre le risque de mettre en danger son business (mécontentement d’un client, des collaborateurs, d’un partenaire, d’une administration). Et si Mel semble communiquer sans “langue de bois”, c’est qu’il en fait un axe global de communication (la révolte du consommateur) de son entreprise…en revanche on doit pouvoir assez facilement trouver des exemples d’opacité de sa part sur des sujets qui n’arrangent pas son entreprise (les steack hachés qui ont transmis une bactérie dans le sud-ouest, c’était chez leclerc non ? Comment Mel a t’il communiqué ?)
    Personnellement, mon blog (patron de pme) nécessite un anonymat absolu pour pouvoir communiquer en toute “vérité”.

  2. Tout d’abord merci Patron (sic!) pour avoir posté le premier commentaire de mon blog !:-)
    Pour en revenir à Mel et la récente crise des steaks hachés justement, je vous conseille d’aller faire un tour sur son blog!! J’ai été moi-même assez sidérée de la dynamique de communication qui a été mise en place via son blog suite à cette crise. Si surprise d’ailleurs, que j’ai décidé d’orienter mon sujet de mémoire en conséquence. Pas moins de 4 billets (certains de pls pages) d’explication chronologique et de transparence de la part des centres E.Leclerc et de leur réaction face à la crise avec en prime des réponses presque systématiques aux commentaires (signés Mel bien-sûr!)
    Des billets d’autant plus fournis et précis que les 2 communiqués de presse à côté paraissent bien fades…
    Vraiment intéressant…

  3. En écrivant le post “Un chef d’entreprise doit-‘il s’engager ” je soulève une réflexion importante pour l’entreprise qui mérite d’y revenir quelques lignes.

    En faisant référence à cet article Blog com‘ réagit sur le sujet en analysant les différents stades de cette communication.

    “Toute la question est de savoir quels sont les ingrédients susceptibles de faire de ce mélange des genres une expérience réussie en matière de communication…”

    Cette forme de communication est très neuve et les retours d’expérience peu palpables. La seule preuve est l’audience des bloggers et des commentaires qui sont ajoutés aux formats de communication traditionnels.

    Faire parler, en bien ou en critique, initier des thèmes de réflexion, mais surtout comprendre les besoins et préoccupations de son client final sont les objectifs de cette “blogocommunication”.

    En conclusion je voudrais préciser qu’il ne s’agit pas de communiquer des informations confidentielles et critiques pour l’entreprise mais bien de communiquer positivement et d’utiliser ce média pour faciliter la gestion de crise si un évènement inattendu ou prévu intervient dans la chaine communicationnelle, qu’il soit externe ou interne afin de palier aux dérives qui sont légions dans ce domaine.

  4. […] Pascal Rossini vient de répondre sur son blog au billet que nous lui avions précédemment consacré. La dernière partie de sa note est tout à fait intéressante car elle précise la vocation de son blog, comme outil potentiel de communication de crise : ” Je voudrais préciser qu’il ne s’agit pas de communiquer des informations confidentielles et critiques pour l’entreprise mais bien de communiquer positivement et d’utiliser ce média pour faciliter la gestion de crise si un évènement inattendu ou prévu intervient dans la chaine communicationnelle, qu’il soit externe ou interne afin de palier aux dérives qui sont légions dans ce domaine” […]

  5. Un exemple pratique de ce qui est expliqué plus haut, comment corriger le tir depuis un blog en cas d’informations éronnées concernant l’entreprise. Cordialement

    Le blogocom pour le « reverse buzz »

    Dans un précédent post, je mentionnais que le blog était un moyen de contrôler l’information sur la réputation numérique des entreprises, en voici la parfaite démonstration:

    “EBay is expected to eventually make a click-to-call service available through its recent acquisition of Internet telephony company Skype Technologies. Skype Technologies has recently partnered with Ads-click.com, a company based in Geneva, to provide a Voip click-to-call service”

    Effet d’annonce garanti, lu sur le blog VOIP click to call, le grand scoop, une société genevoise ADS-click partenaire d’EBAY et Skype !!!! Des monstres de l’Internet intéressés par la solution de click to call née dans un petite société Suisse sous des cieux qu’leman.

    Ce n’est pas tout à fait juste, nous ne sommes pas encore partenaires mais nous avons des discussions avec ces deux sociétés, et je voudrais donc démentir cette information. Dommage, ce sera peut-être pour une autre fois…

  6. […] En faisant référence à cet article, Blog com‘ réagit sur le sujet en analysant les différents stades de cette communication. […]


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.
Entries and comments feeds.

%d bloggers like this: