Michel-Edouard Leclerc, son blog et Les Echos : analyse

December 8, 2005 at 10:39 pm | Posted in Michel-Edouard Leclerc et son blog | Leave a comment

Comme promis dans ce billet, voici une petite analyse des différences entre la note parue sur le blog de MEL le 14/11/2005 intitulée « L’apprentissage, oui ! Dés 14 ans ? Pas sous cette forme ! » et l’article des Echos paru le 02/12/2005 et intitulé « L’apprentissage : évidemment, oui, à 14 ans, franchement, non… »

A première vue, on a la nette impression que la note parue sur le blog en novembre dernier a été reprise mot pour mot dans Les Echos. Néanmoins si l’on compare les deux textes, on remarque quelques différences qui marquent bien le fait qu’on n’écrit pas pour un grand quotidien national avec la même liberté que sur un blog…

Le nombre de mots

Tout d’abord, le nombre de mots, de 1040 dans la note du blog, il passe à 624 dans l’article des Echos. Le texte a donc été réduit d’un bon quart.

Le titre

Au niveau du titre ensuite, il est intéressant de noter que le sens est le même dans l’article et la note mais les mots ont été changés.

  • Titre du blog (titre initial) :”L’apprentissage, oui ! Dés 14 ans ? Pas sous cette forme !”
  • Titre des Echos : “L’apprentissage : évidemment, oui, à 14 ans, franchement, non…”

On note une différence de ton entre le titre des Echos et celui du blog. Celui employé dans Les Echos est clairement plus tranché et l’affirmation sans appel alors que sur le blog, le ton du titre « sonne » plus souple. Les adverbes « évidemment » et « franchement » renforcent le parti pris de l’auteur et annoncent franchement la couleur. Pour Les Echos, MEL durcit clairement le ton.

De même, la disparition de la ponctuation dans le titre de l’article des Echos alors que dans son blog, MEL a utilisé deux « ! » et un « ? ». Le point d’interrogation pouvait laisser un doute planer, le doute n’est plus possible pour la version des Echos.

La forme

Dans son blog, MEL privilégie souvent la numérotation des paragraphes, sans doute pour structurer ses notes en les rendant plus « digestes ». Au contraire, pour Les Echos, nous constatons la disparition de la numérotation des paragraphes, assez impropre au style journalistique.

De plus, certains paragraphes ont fusionné sans doute pour gagner de la place.

Le contenu

Des passages qui figuraient dans la note initiale du blog de MEL ont été supprimés pour passer dans l’article des Echos et s’adapter au style journalistique. Essayons d’en comprendre les raisons :

Dés le 1er paragraphe, on note la disparition de la première phrase et non la moindre du post de MEL :

« Les cris effarouchés du corps enseignant, par leur outrance et ce qu’ils révèlent d’idéologie, étaient vraiment navrants…et sacrément hypocrites. En classant d’office l’apprentissage dans les systèmes d’éducation au rabais, les syndicats d’enseignants se révèlent être l’un des principaux obstacles culturels au développement d’une filière dont les performances éducatives ont permis à bien des jeunes d’accéder à des diplômes et des emplois. »

Pour les Echos, cette même phrase a été considérablement raccourcie pour devenir :

« Les cris effarouchés du corps enseignant sont navrants… et hypocrites. »

La phrase initiale a-t-elle été jugée trop critique à l’égard des enseignants ? Trop corrosive ? Toujours est-il qu’elle n’apparaît pas dans l’article des Echos où le ton a visiblement été lissé. Pour la presse écrite, Michel-Edouard Leclerc a adoucit son discours. Contrairement à l’article, le blog instaure donc une liberté de ton, la polémique invite les internautes à réagir.

Lors de la conférence Les blogs en entreprise du 22 septembre dernier à la Bourse de Paris, MEL avouait :

« Dans le blog, il y a une liberté de ton, cela permet de revenir en arrière, de se corriger tout en acceptant la critique. La communication classique, type Le Figaro, ne permet pas cela. Quand l’article est paru, il n’y a plus moyen de revenir dessus, ni de répondre aux critiques ».

  • Le blog instaure la proximité

Autre phrase à avoir été supprimée :

« L’expression « embauche » peut vous paraître choquante à première vue. Pourtant, il en est bien ainsi. Les contrats d’apprentissage confèrent aux jeunes qui intègrent cette filière un statut de salarié… et non pas d’élève ! Ce qui, on le voit bien, pose déjà un premier problème : celui des droits, des protections juridiques, etc… ».

Cette phrase est justifiée dans le blog car elle instaure un aparté entre MEL et les internautes, elle ne trouve plus de raison d’être dans l’article du quotidien.

Là encore, on note une spécificité du blog : instaurer une proximité avec les internautes et entretenir une conversation directe avec eux, cela renforce l’effet de « communauté ».

  • Le blog n’est pas restrictif

A noter aussi la suppression de certains passages comme des illustrations, des exemples, une citation d’auteur et deux déclarations d’enseignants. L’auteur d’un blog n’est pas limité dans ses messages, ce qui n’est pas le cas dans un article de presse écrite comme ici.

Loïc Lemeur de Six Apart (qui héberge plus de 10 millions de blogs dans le monde), cité par Les Echos, le 24/06/05 (Blogs : les patrons se prennent au jeu) avançait :

« Le blog est un outil qui permet à un dirigeant de s’exprimer souvent, sans filtre et sans contrainte de temps ou d’espace comme dans les média traditionnels »

Et d’ajouter dans son récent livre sur “Le blog pour les pros” :

« En le lisant (le blog de MEL) et en lisant les commentaires, ses lecteurs ont vraiment l’impression de déjeuner avec lui, de participer à une conversation, plutôt que de lire une plaquette ».

Advertisements

Leave a Comment »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.
Entries and comments feeds.

%d bloggers like this: